DE VENISE A BRUGES

À Venise il y a des canaux
À Bruges il y a des canaux
Aussi

À Venise y a l’pont des soupirs
À Bruges y a pas d’pont des soupirs
Hélas

À Bruges il y a les jacquemarts
À Venise il y a pas de jacqumart
On peut pas tout avoir

À Bruges, tout en haut des clochers
Les jacquemarts font trois petits tours
Et puis s’en vont

À Venise, dans les gondoles
Les bracquemards des amoureux transis
Grelottent dans leurs pantalons

Sur les clochers de Bruges
Les jacquemarts se poursuivent sans espoir
Et en ont marre

Sous le pont des soupirs à Venise
Les bracquemards attendent le soir
Avec impatience

Le jacquemart des clochers de Bruges,
Braquemard raidi comme celui d’un juge
Ne rattrapera jamais...

...Le jacquemart qui est devant lui.
Jamais il lui mettra dans le cul
Son bracquemard douloureux et tendu

Les canaux de Venise, la nuit,
Sont déserts. Dans les hôtels, grincent les lits
Et giclent les braquemards emplis

On baise près des canaux de Venise
Au lieu d’aller près de ceux de Bruges
Ce qui est arbitraire

Bruges, c’est triste pour les jacquemarts
Venise, c’est la joie des bracquemards
Vive l’amour

 

| HAUT DE PAGE | FERMER |